Le portrait de la semaine : Anaëlle Benoilid

25 avril 2019
Par : Clustree

4 questions pour connaître Anaëlle,

Chief Happiness Manager

 

Si tu devais décrire ton métier en 3 mots ?

HUMAIN : Mon objectif principal en menant les différentes actions au sein de Clustree est de chercher comment améliorer la vie de l’entreprise et faire en sorte que les employés s’y sentent bien. L’idée est que leur bien-être se répercute positivement sur la société. L’aspect humain est donc au centre de mes préoccupations.

LIEN : Mon poste n’est pas réellement délimité, j’enfile parfois ma casquette de Responsable des Ressources Humaines, d’autres fois celle d’Office Manager, mais l’une de mes principales missions est de faire le lien entre les salariés et la direction sur toutes les questions d’ordre administratives et RH.

SUGGESTION : Mon but est de fédérer les équipes. Ce qui est le plus valorisant, c’est la confiance qu’on m’accorde pour faire telle ou telle proposition dans cet objectif. Cela permet de sortir du quotidien opérationnel pour réfléchir à des problématiques un peu plus légères mais qui ont leur importance. Les aspects “porte parole” et “fédérateur” de mon métier me plaisent vraiment.

 

Quelle est ta journée type ?

Happiness Manager fait partie de ces nouveaux métiers qui s’adaptent au besoin de l’entreprise, je n’ai donc pas de journée type car il y a toujours une ou plusieurs demandes plus prioritaires qui viennent bousculer mon programme initial ! A moi de m’adapter et de prioriser au mieux ma to-do.

 

Pourquoi Clustree ?

Pour plusieurs raisons.
La première, parce-que je souhaitais travailler dans une entreprise à taille humaine. Je trouve que les prises de décisions ne sont pas paralysées par la hiérarchie parfois présente aux sein des grands groupes. On travaille en équipe, que cela soit avec la fondatrice, le DG, les collaborateurs… On côtoie de près les problématiques liées à l’entreprenariat, c’est assez enrichissant au quotidien.

D’autre part, j’aime les valeurs défendues par Clustree. Bénédicte a une vision très moderne des RH, et cette vision me parle beaucoup.

Enfin, la diversité de mon poste : du RH à l’office management en passant par le côté “happiness “ et le fait de pouvoir côtoyer des collègues à compétences multiples. Je perçois cette pluralité comme une véritable richesse, j’apprends beaucoup d’eux, que ce soit d’un développeur, un data scientist ou un sales !!

 

Si tu étais un emoji

Voilà tout ce dont j’ai besoin dans ma vie, impossible de choisir !

🏋️‍♂️ 🎉 🍷 🥗 🍕 😎