Les Echos - Les hauts potentiels sont morts, vive les intrapreneurs

29 février 2016

Toutes les entreprises cherchent à identifier les profils les plus prometteurs. « Ceux qui excellent dans leurs missions et compétences, et qui ont le potentiel de se développer rapidement, et avec excellence, sur d’autres, plus complexes ».

Ces profils, l’entreprise les appelle « hauts potentiels ». Ce sont les leaders de demain, l’élite de l’entreprise. Ils représentent en moyenne 2 % des salariés de l’entreprise. Aujourd’hui, on place en priorité le besoin de les identifier, de les développer et de les retenir, et de se doter des moyens nécessaires pour le faire.

Lire la suite de l’article sur les Echos